Un petit texte

25/10
Je pourrais écrire de nombreuses choses très intéressantes mais on s’en fout un peu. Pourquoi les écrivains se prennent toujours bcp trop au sérieux? on peut se le demander. Moi si j’écrivais un livre, je pense qu’il n’aurait pas tellement de pages ou alors il aurait tellement de pages qu’on se demanderait s’il y a même un début et une fin avec une histoire, parce que ça serait impossible à suivre. Enfin j’ai rien contre les romans mais en général les romans, les films tous ces récits sont beaucoup trop élaborés et on a du mal à comprendre pk il n’y a jamais aucun passage creux comme on en trouve dans la vie, des moments où on s’intéresse à des choses banales. Ouais vous avez honte de la vie ou quoi? on peut se le demander. Par exemple, si je vous parle de mon propre cas, vous imaginez quoi? que je suis derrière un bureau et que je tape sur un clavier ces quelques mots. Peut-être. Mais vous vous trompez, parce qu’il n’y a pas de certitude à ce niveau, même si vous vous en foutez, c’est pas si grave apparemment… oui c’est comme ça que vous voyez les choses, je n’ai même pas besoin de le savoir (vous me dégoûtez). Alors OK, imaginons… fermez les yeux. Oui comme ça. Maintenant vos pensées s’échappent et s’envolent vers le ciel immaculé et vous divaguez sans dire un mot. et bla et bla. Vous vous souvenez? vous venez de la ville, voyageur. Vous descendez un chemin, avec des rochers blancs. Et derrière le grand chemin que vous venez de quitter. Vous êtiez dans la petite ville ce matin, vous avez dormi dans un hôtel 2 étoiles et vos fenêtres donnaient sur la grande place, au troisième étage. Il y avait deux lits séparés dans la chambre. Vous avez dormi dans le lit proche de la fenêtre. La chambre était blanche, les murs, les draps et les rideaux… Les autres clients de l’hôtel etaient des retraités en vacances. Un couple, vous avez parlé avec eux, pas longtemps. Mais bon ça on s’en fout. La place centrale était rectangulaire, pavée. Ouai c’est plutôt moche comme toutes les villes au nord de la Loire. Enfin c’est étranger quoi, vous comprenez pas pourquoi des gens vivent dans ces petites villes mais c’est pas votre pb hein. Spécialité : les couteaux. Musée, savoir-faire! Voilà, vous pouvez rouvrir les yeux. Je sais pas pourquoi je vous ai raconté ça, c’est même pas vrai en plus, j’ai tout inventé… et en plus on s’en fout!! non, c’était un rêve, et pas un rêve de la nuit dernière, non un vieux rêve d’il y a un mois ou deux, un rêve que j’avais oublié depuis, c’est ça qu’est fort.


Leave a Reply